Notre histoire

Depuis 30 ans, la Fondation de l'Avenir développe son soutien à la recherche et l'innovation en santé, pour le bénéfice de tous.

Il était une fois (un peu d’histoire) …

Dès le milieu des années 80, des hommes qui croyaient au progrès médical et aux valeurs mutualistes se mobilisaient pour créer une fondation au service de la recherche médicale : la Fondation de l’Avenir.

 

La Fondation de l’Avenir a été créée en 1987 par la Mutualité Fonction Publique (MFP, composante de la Mutualité Française), qui lui a apporté une dotation initiale de 3,8 millions d’euros, complétée par une dotation de l’Association Française de Cautionnement Mutuel d’un montant de 300 000 euros.

 

La Fondation de l’Avenir est reconnue d’utilité publique en avril 1988.

Elle est  depuis décembre 1991 une des rares fondations françaises disposant du statut de fondation abritante, c’est à dire d’être une structure d’accueil de fondations ou associations relais pour les organismes qui s’assignent des buts comparables aux siens.

 

Portée au départ par les dirigeants de la MFP et des chirurgiens de la clinique mutualiste de la Porte de Choisy à Paris, l’idée d’une Fondation au service de la recherche appliquée a fait petit à petit son chemin.

 

Jean-Pierre DAVANT, président de la Fondation de 1987 à 1999, raconte :

« En 1987, nous étions seulement un tout petit groupe à y croire. Nous partions d’un constat : en France la recherche appliquée est mal coordonnée et demeure le parent pauvre par rapport à la recherche fondamentale. C’est pourtant un des maillons essentiels de la connaissance, une des phases nécessaires pour faire bénéficier l’homme des progrès des sciences et des techniques. Tel est l’objectif que, dès sa création, la Fondation de l’Avenir s’est assigné. »

 

30 ans plus tard…

…la Fondation de l’Avenir continue à encourager et soutenir la recherche médicale appliquée, passerelle indispensable entre la recherche fondamentale et l’application aux patients.

 

Forte de ses 64 000 donateurs particuliers et de ses partenaires, la Fondation dessine, avec des équipes de recherche majoritairement publiques, les pratiques médico-chirurgicales de demain.

 

En partenariat avec les établissements de soins mutualistes, elle développe l’innovation soignante pour les patients d’aujourd’hui.

 

Etienne CANIARD, président de la Fondation de 2000 à 2011, témoigne :

« Conjuguer ambition et pragmatisme, espoir et réalités quotidiennes, tels étaient les défis que nous voulions relever en créant la Fondation de l’Avenir. Pour y parvenir nous avons fait confiance à des équipes de terrain, à des cliniciens confrontés à la douleur, à la maladie, à des professionnels au contact des malades et de leurs proches. L’aventure méritait d’être tentée ; les réussites ont été nombreuses même s’il reste beaucoup à faire.»

 

La Fondation en quelques dates :

    • 1987 : création par la Mutualité Fonction Publique
    • 1988 : reconnaissance d’utilité publique
    • 1991 : statut de Fondation abritante
    • 2000 : membre du Comité de la Charte
    • 2015 : création du fonds de soutien Avenir Masfip pour la recherche et l’accompagnement en oncogénétique
    • 2016 : création du fonds Avenir Santé Numérique

 

Depuis 2001, neuf fondations « abritées » accueillies :

2001 : Fondation Sandrine Castellotti ; 2006 : Fondation Paul Bennetot, à l’initiative du groupe Matmut ; 2012 : Fondation Eovi Mcd ; 2013 : Fondation Visaudio, Fondation La Mutuelle Générale, Fondation Mutac ; 2014 : Fondation Banque Française mutualiste, Fondation La Mutuelle des motards; 2017 : Fondation Santé Environnement de La Mutuelle Familiale