Actualités e-santé Fondation de l'Avenir

Le 5ème Atelier Fonds Avenir Santé Numérique est en ligne

01.04.2021
Logo Atelier Avenir Santé Numérique

Pour son 5ème Atelier Fonds Avenir Santé Numérique, RGS@home était à l’honneur. En effet, si le Plan National AVC 2010-2014 a permis une meilleure organisation de la prise en charge hospitalière des patients ayant subi un accident vasculaire cérébral, aboutissant à une augmentation de la survie, cela implique une augmentation du besoin de rééducation. C’est à ce moment que le dispositif RGS@home intervient. Il s’agit d’un dispositif de télé-rééducation post AVC à travers une solution d’exergame -contraction de ‘exercise’ (exercice) et ‘game’ (jeu)- testée à l’échelle européenne et donc dans plusieurs modes organisationnels.
Si le concept théorique semble simple, sa mise en œuvre devient complexe, notamment car elle nécessite de modifier l’organisation hospitalière et les parcours de soins. Aussi, les dimensions de l’acceptabilité et de l’usage semblent particulièrement cruciales afin d’obtenir une pleine collaboration du patient à réaliser sa rééducation de lui-même dans son habitat.

Après une ouverture par Marion LELOUVIER, présidente du directoire de la Fondation de l’Avenir et Etienne CANIARD, président du Fonds Avenir Santé Numérique, les coordinateurs scientifiques ont présenté leurs travaux et l’état d’avancement.

Une vidéo réalisée par Anna MURA, chercheuse au sein du SPECS-lab – Institut de Bioingénierie de Catalogne, Barcelone, a présenté le dispositif et ses ouvertures possibles.

En complément, le docteur Stéphane MANDIGOUT, Docteur en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS – 74ème section CNU), Maitre de Conférence et HDR à l’Institut Limousin de Formation des Métiers de la Réadaptation de l’Université de Limoges, et partenaire dans le cadre du Projet EIT Health RGS@home, est revenu sur l’intérêt de la rééducation à domicile dans le cadre des suites de l’AVC. Jusqu’à maintenant, les prises en charges des suites d’AVC se font principalement grâce à des programmes standardisés permettant aux patients de retrouver des capacités fonctionnelles perdues après l’AVC. Si ces programmes ont démontré leur efficacité, plusieurs leviers d’améliorations ont été identifiés et notamment par l’individualisation du dispositif mis en œuvre, tel que le permet RGS@home.

La technologie de RGS nous permet d’offrir une nouvelle façon pour individualiser les interventions et devrait nous permettre d’augmenter la quantité d’interventions, de faciliter les interactions sociales et de faciliter le suivi à distance permettant au médecin de mieux mesurer le besoin en soins de ses patients.
Docteur Stéphane MANDIGOUT

Enfin, Axelle GELINEAU, doctorante en science biologique et santé à l’université de Limoges, est revenue sur les concepts d’acceptabilité, de motivation et d’engagement tels que décrits par la littérature sur les systèmes d’exergame dans le cadre de la rééducation du membre supérieur.
Technologies relativement récentes, il n’y a pas de consensus sur leur efficacité accrue ou équivalente par rapport aux prises en charge actuelle.

Retrouver l’intégralité de l’Atelier sur notre chaine YouTube :


Logo eit-healthLe projet RGS@home est un projet soutenu par l’EIT Health