Fondation de l'Avenir Partenariats

Prix Casden du jeune chercheur – Docteur Ludivine ELIAHOU

02.06.2021
Prix Casden Dr Ludivine ELIAHOU

Le Prix a été remis en visoconférence le Jeudi 1er Juillet 2021 au docteur Ludivine ELIAHOU, cardiologue au sein de l’Hôpital Bichat-Claude Bernard, à Paris, pour ses travaux :

Étude clinique sur les effets bénéfiques d’un entraînement combinant endurance et résistance pour des patients atteints du syndrome de Marfan.

Le syndrome de Marfan (MFS) est une maladie systémique du tissu conjonctif qui se caractérise par une combinaison variable de manifestations cardiovasculaires, musculo-squelettiques, ophtalmologiques et pulmonaires. Les signes squelettiques sont souvent des signes d’appel et peuvent comprendre une longueur excessive des extrémités, des doigts longs et une grande taille. Ils sont clairement associés à une altération de la qualité de vie des patients. De plus, l’atteinte cardiovasculaire se caractérise par une dilatation progressive de l’aorte s’accompagnant d’un risque élevé de dissection aortique qui conditionne le pronostic ce qui constitue une source d’anxiété pour ces patients. L’activité physique est donc souvent restreinte du fait de la gêne fonctionnelle mais aussi du fait de l’angoisse de faire un effort qui augmenterait le risque de dissection. De plus, à ce jour, il n’existe pas de traitement efficace et de prise en charge non médicamenteuse des patients atteints par ce syndrome.

Nous proposons  un programme adapté à cette population pour laquelle les efforts physiques intenses sont contre indiqués alors que l’activité physique semble bénéfique y compris sur le système cardiovasculaire.

Ce travail de thèse repose sur une méthode d’entraînement de la capacité aérobie et de la musculation, adaptés à cette pathologie afin d’améliorer la qualité de vie des patients atteints par le Syndrome de Marfan. Ce protocole est composé d’un entraînement continu en aérobic plus ou moins combiné à un entraînement de la force musculaire et de la puissance sous forme de circuit training. Dans notre projet, nous proposerons avant et après le protocole d’entraînement de 6 mois, une exploration fonctionnelle au repos cardiaque et vasculaire.  Nous évaluerons également la fonction musculaire squelettique des patients. Ces évaluations permettront de calibrer des charges d’entraînement optimales et sûres dans le but de créer un protocole d’entraînement individuel adapté aux patients atteints par le syndrome de Marfan.
L’étude durera 12 mois.

Découvrez le portrait de la lauréate…

…ainsi que la présentation de ses travaux :