Accident vasculaire cérébral avec hémiplégie : Amélioration de la récupération de la fonction motrice de la main en couplant stimulation cérébrale et périphérique

Thématiques asociées à ce projet :

Effet de la stimulation électrique DC anodale transcrânienne (tDCS) du cortex moteur primaire couplée à une stimulation électrique périphérique répétitive (rEPNS) dans la récupération motrice post-AVC : étude comportementale et électrophysiologique

Après une hémiplégie causée par un AVC, le cerveau à la capacité de se « réparer » permettant une récupération souvent partielle des fonctions motrices du membre touché. Un des enjeux thérapeutiques actuels est d’essayer de trouver des stratégies thérapeutiques innovantes visant à favoriser ces processus naturels de récupération motrice après une lésion focalisée du cerveau. Le docteur Marion Simonetta-Moreau, membre de l’Unité Inserm U825 (Toulouse) propose d’évaluer chez des patients hémiplégiques l’effet bénéfique sur la récupération motrice d’une nouvelle méthode de neuromodulation non invasive du cerveau la « stimulation électrique DC transcrânienne » et de la coupler à une stimulation électrique périphérique des muscles du membre paralysé.

Le soutien à ce projet a débuté en :
Soutenir
la recherche

Grâce à vos dons, les projets continuent à ouvrir de nouveaux espoirs.

FAIRE UN DON