Cartographie protéomique SWATH-MS des cancers du sein luminaux

Thématiques asociées à ce projet :

Le cancer du sein exprimant les récepteurs à l’estrogène se distinguent en tumeur luminal A et luminal B. Les tumeurs luminales B présentent un pronostic péjoratif vis-à-vis des luminales A ainsi que des mécanismes de résistance au traitement.

Les études protéomiques sont rares dans le cancer du sein, hors cette approche est complémentaire par rapport aux analyses génomique et transcriptomique (les protéines sont le reflet direct des fonctions cellulaires) et l’analyse protéomique quantitative à l’échelle du génome est maintenant possible grâce à une approche SWATH, réalisé dans le cadre de ce projet sur 300 tumeurs luminales afin d’établir de nouveaux biomarqueurs pronostics et prédictifs

Porteur du projet : Catherine Guette, chargée de recherche

Le soutien à ce projet a débuté en :
Soutenir
la recherche

Grâce à vos dons, les projets continuent à ouvrir de nouveaux espoirs.

FAIRE UN DON