Évaluation des performances de la chirurgie robot-assistée dans la chirurgie cardiaque pédiatrique à cœur fermé

Thématiques asociées à ce projet :

Évaluation des performances de la chirurgie robot-assistée dans la chirurgie cardiaque pédiatrique à cœur fermé

En chirurgie mini-invasive, si l’utilisation d’optiques permet d’obtenir une excellente visualisation du champ opératoire, le geste technique lui-même est rendu plus difficile en raison d’une part de l’absence de troisième dimension et d’autre part de la limitation des mouvements imposés par le point de pénétration de l’instrument.
L’apparition de la robotique médicale devrait permettre d’augmenter les possibilités de la chirurgie vidéoscopique. Ces technologies devraient diminuer les différences de performance entre main dominante et non dominante, faire disparaître tout tremblement, augmenter les possibilités de mouvements des instruments par le biais d’une démultiplication de ces derniers.
L’objectif de ce travail expérimental est d’évaluer les réelles possibilités de la robotique dans le domaine de la chirurgie cardiaque pédiatrique.

Deux interventions de chirurgie cardiaque pédiatrique peuvent actuellement être réalisées sans CEC par thoracoscopie. L’une a déjà fait ses preuves chez l’enfant, c’est la fermeture de canal artériel, l’autre reste encore au stade expérimental, c’est le cerclage de l’artère pulmonaire. Ces deux interventions nécessitent l’exposition, l’abord et la dissection des gros vaisseaux (aorte ou artère pulmonaire) soit extrapéricardique, soit intrapéricardique. La mise au point et l’évaluation de la chirurgie robot-assistée dans ces deux applications sera la première étape de ce projet de recherche.
Si la dissection et le contrôle des gros vaisseaux est techniquement réalisable, d’autres étapes seront alors envisagées. La réalisation de gestes plus complexes tels que suture, réalisation de noeud ou d’anastomose vasculaire voire de micro-anastomoses pouvant être alors tentés.
En pratique, l’expérimentation développée par le CERA portera sur 10 agneaux de 10 à 20 Kg. L’animal sera installé en décubitus latéral droit en position de thoracotomie latérale gauche. Trois accès dans l’hémi-thorax seront nécessaires pour pouvoir réaliser la dissection. L’un pour l’optique et la caméra qui sera reliée à un bras à commande vocale (AESOP, Computer Motion) les deux autres étant réservés à l’instrumentation du robot (Zeus Robotic Microsurgical System, Computer Motion). Une fois les instruments en place dans le thorax, ils seront reliés aux bras du robot disposés de chaque côté de la table d’opération. Le chirurgien pourra alors opérer à distance sous contrôle vidéoscopique, ses mains transmettant les mouvements aux instruments par le robot et sa voix dirigeant la caméra.

Il travaille sur ce projet
Soutenir
la recherche

Grâce à vos dons, les projets continuent à ouvrir de nouveaux espoirs.

FAIRE UN DON