Greffe de cornée : amélioration de la qualité des greffons grace à une nouvelle technique par nanoparticules

Thématiques asociées à ce projet :

Délivrance de molécules dans l’endothélium des greffons cornéens par nanoparticules de carbone activées par laser femtoseconde

Le CHU de Saint-Étienne est un centre de référence pour la collecte et la conservation des greffons de cornées. L’endothélium cornéen est la couche de cellules la plus importante dans le maintien de la bonne santé du greffon. Il serait possible d’améliorer encore la qualité et le nombre de cornées utilisables en faisant pénétrer au sein même de l’endothélium des molécules thérapeutiques. Plutôt que d’utiliser des vecteurs viraux qui peuvent s’avérer dangereux, le docteur Nelly Campolmi (Saint-Étienne), a eu l’idée de recourir à des nanoparticules activées par un laser femtoseconde afin de faire pénétrer des molécules réparatrices dans les potentiels greffons cornéens. Cette technique pourrait pallier le manque chronique de ce type de greffons (4 à 5 000 patients en attente de cornée chaque année).

Le soutien à ce projet a débuté en :
Soutenir
la recherche

Grâce à vos dons, les projets continuent à ouvrir de nouveaux espoirs.

FAIRE UN DON