Greffe de rein : Amélioration de la disponibilité des greffons

Thématiques asociées à ce projet :

Vers un greffon pour chaque malade en attente de greffe : la perfusion machine du greffon de rein avec curcumine, évaluation et perspectives

Actuellement, seuls 40 % des patients en attente de greffe de rein reçoivent un greffon. Pour remédier à cette carence, des organes plus fragiles sont utilisés, nécessitant de meilleures conditions de conservation pour diminuer les lésions encourues pendant le transport, qui augmentent les chances de rejet. Dans ce but, le docteur Raphaël Thuillier (Poitiers) propose d’utiliser une machine de perfusion associée à une molécule anti-oxydante, la curcumine.

Le soutien à ce projet a débuté en :
Il travaille sur ce projet
Soutenir
la recherche

Grâce à vos dons, les projets continuent à ouvrir de nouveaux espoirs.

FAIRE UN DON