GREFFE DE TISSUS COMPOSITES : Etude du profil de rejet ou de tolérance pour adapter le traitement immunosuppresseur

Thématiques asociées à ce projet :

Recherche d’une signature de rejet ou de tolérance opérationnelle chez les patients porteurs de greffes de tissus composites

Les chirurgiens savent maintenant greffer des tissus composites formés de peau, de muscles, d’os et de vaisseaux (greffe de main ou de face par exemple). Mais le taux important de rejet et le manque de recul et de connaissances sur l’évolution de ces greffes, obligent à administrer un traitement immunodépresseur lourd aux patients, les rendant ainsi vulnérables aux infections graves. Le professeur Emmanuel Morelon (Lyon) mène une étude clinique dont l’objectif est de trouver des marqueurs de rejet ou de tolérance à la greffe afin d’ajuster au mieux le traitement immunosuppresseur à chaque patient.

Le soutien à ce projet a débuté en :
Il travaille sur ce projet
Soutenir
la recherche

Grâce à vos dons, les projets continuent à ouvrir de nouveaux espoirs.

FAIRE UN DON