Infarctus du myocarde : Hydrogel de protection des cellules pour la réparation par thérapie cellulaire

Thématiques asociées à ce projet :

Utilisation d’un hydrogel pour l’injection de cellules souches mésenchymateuses en post infarctus dans le myocarde afin d’augmenter la réparation cardiaque

Pour la réparation du muscle cardiaque touché par un infarctus du myocarde, une voie très prometteuse est ouverte par les cellules souches mésenchymateuses. Mais dans le cœur, 90 % des cellules implantées sont perdues. Le professeur Patricia Lemarchand (Nantes) a mis au point un hydrogel biodégradable pour protéger les cellules souches injectées, éviter leur destruction et leur permettre de reconstruire progressivement la paroi cardiaque lésée.

Le soutien à ce projet a débuté en :
Il travaille sur ce projet
Soutenir
la recherche

Grâce à vos dons, les projets continuent à ouvrir de nouveaux espoirs.

FAIRE UN DON