Liquides de conservation des reins a -4°C

Thématiques asociées à ce projet :

Liquides de conservation des reins a -4°C

Malgré la meilleure identification de la compatibilité des donneurs et des receveurs, malgré le développement de techniques immunologiques permettant d’induire une tolérance chez le receveur, la durée d’ischémie froide actuellement observée pour les greffons de reins, environ 48 heures, reste trop limitée pour une bonne préparation immunologique du receveur.
La protection habituelle des organes est basée sur l’hypothermie (environ 4°) en milieu liquide (solution UW par exemple). Si la température baisse trop vite et trop bas, des cristaux se forment et les cellules des organes sont endommagées.
Les auteurs se proposent de mettre au point une méthode de préservation original, en utilisant de nouveaux composants liquides, sous une circulation réglée par un système fermé.
Les reins seront isolés, prélevés, lavés, perfusés et conservés à -4° pendant 96 heures. Puis ils seront réchauffés et réimplantés en position orthotopique. Après néphrectomie controlatérale, la fonction du greffon sera évaluée par des études biochimiques, histologiques et statistiques.

Le soutien à ce projet a débuté en :
Il travaille sur ce projet
Soutenir
la recherche

Grâce à vos dons, les projets continuent à ouvrir de nouveaux espoirs.

FAIRE UN DON