PRELEVEMENT D’ORGANES : Mieux comprendre les effets de la mort encéphalique sur la qualité des greffons

Thématiques asociées à ce projet :

Mise au point d’un modèle porcin de mort encéphalique et description des perturbations hémodynamiques, métaboliques et hormonales en fonction de la durée de passage en mort encéphalique. Impact sur les lésions rénales et hépatiques

Le CHU de Poitiers est à la pointe des opérations de transplantation. 95 % des organes prélevés et greffés proviennent de donneurs décédés en état de mort encéphalique. Il semblerait que l’ischémie cérébrale et la mort neuronale qui en découle ait,un impact négatif sur la survie des greffons et la reprise de la fonction primaire. Aussi, le docteur Michel Pinsard étudie le moyen de réduire les altérations que la mort cérébrale peut causer sur les organes et la reprise de leurs fonctions une fois transplantés.

Le soutien à ce projet a débuté en :
Il travaille sur ce projet
Soutenir
la recherche

Grâce à vos dons, les projets continuent à ouvrir de nouveaux espoirs.

FAIRE UN DON