PROJET DYSPEV, pour un meilleur confort sous assistance respiratoire : approche par interface cerveau-ordinateur

Thématiques asociées à ce projet :

PROJET DYSPEV : Approche par interface cerveau-ordinateur pour caractériser les sensations respiratoires sous ventilation mécanique

Les patients présentant une détresse respiratoire peuvent être placés sous ventilation mécanique pour assister leur ventilation à l’aide d’un respirateur. La ventilation mécanique peut générer une sensation d’inconfort respiratoire. La sonde (intubation, trachéotomie) utilisée pour la ventilation mécanique engendre un handicap car elle empêche le patient de communiquer et de verbaliser cet inconfort. Afin de permettre d’évaluer le confort respiratoire sous ventilation mécanique, nous développons une interface cerveau-ordinateur (ICO) pour caractériser automatiquement les sensations respiratoires sous ventilation mécanique. On affiche sur un écran des phrases décrivant des sensations respiratoires (par exemple : « je respire bien », « je respire mal »), clignotant à des fréquences déterminées On demande au patient de fixer son regard sur la phrase correspondant le mieux à sa sensation respiratoire, tout en enregistrant l’activité électrique du cerveau avec un électroencéphalogramme. L’analyse électroencéphalogramme permet de retrouver la fréquence de clignotement de la phrase que le patient a regardé sur l’écran. Cette ICO permet au patient de communiquer et au clinicien de régler la ventilation mécanique pour assurer le confort ventilatoire.

Le soutien à ce projet a débuté en :
Soutenir
la recherche

Grâce à vos dons, les projets continuent à ouvrir de nouveaux espoirs.

FAIRE UN DON