Remplacement oesophagien : Nouvelle approche par greffe d’aorte revascularisée

Thématiques asociées à ce projet :

Remplacement œsophagien par aorte allogénique préalablement revascularisée en position hétérotopique par enveloppement facial, sur un modèle lagomorphe

Certaines maladies de l’œsophage nécessitent une ablation chirurgicale. Pour le remplacer, les professeurs Alain Wurtz et Christophe Mariette (Lille) pensent recourir à une greffe d’aorte de banque de tissu, qui présente l’avantage de ne pas provoquer de rejet. Ils mettent au point une technique qui permet de revasculariser l’aorte avant transplantation, afin de maintenir sa viabilité. L’utilisation de ce greffon permettrait d’éviter des interventions beaucoup plus lourdes et complexes, notamment pour le traitement des cancers de la partie supérieure de l’œsophage et du pharynx.

Le soutien à ce projet a débuté en :