Transplantation trachéale sans immunosuppression chez le miniporc

Thématiques asociées à ce projet :

TRANSPLANTATION TRACHEALE SANS IMMUNOSUPPRESSION CHEZ LE MINIPORC

Remplacer la trachée est indispensable pour traiter certaines tumeurs ou des affections bénignes comportant un risque d’asphyxie, chez l’adulte et chez l’enfant. Alors que la greffe d’organe (foie, rein, cœur, poumons) est au point, celle de la trachée a échoué à cause de la difficulté à assurer l’apport sanguin au niveau du greffon et à son rejet. Le professeur Wurtz, qui a réussi la greffe de trachée sans traitement antirejet chez le lapin, souhaite maintenant expérimenter son procédé chez le mini-porc dont l’anatomie est plus proche de l’homme. Si ses résultats se confirment, il espère pouvoir à l’avenir traiter certaines affections de la trachée jugées, jusqu’à présent, incurables.

Le soutien à ce projet a débuté en :