Fondation de l'Avenir Recherche et innovation en santé

Trophées de la Fondation de l’Avenir : cinq lauréats pour la recherche médicale

13.12.2018

La Fondation de l’Avenir a célébré la recherche médicale appliquée à l’occasion de la 8e cérémonie des Trophées de la Fondation de l’Avenir, mardi 11 décembre à la cité de l’architecture et du patrimoine. A l’occasion de cette soirée animée par  Dominique Letourneau, président du directoire de la Fondation de l’Avenir et Marine Barnérias, journaliste, cinq prix ont été remis à des chercheurs d’exception.

Le prix MATMUT de l’innovation médicale

Ce prix récompense un travail de recherche abouti et innovant, mené par un chercheur et une équipe déjà financé par la Fondation de l’Avenir. Il a été remis au Pr. Jean-Baptiste Michel, chirurgien cardiovasculaire, docteur d’état en physiologie humaine, et directeur de recherche émérite (Hôpital Bichat, AP-HP, Ile de France) qui a reçu le prix, pour ses nouvelles approches thérapeutiques des anévrysmes et dissections de l’aorte thoracique. Ce prix lui a été remis par Daniel Havis, président de la MATMUT, Nicolas Gomart, directeur général de la MATMUT et le Pr. Eric Allaire, président du conseil scientifique de la Fondation de l’Avenir.

Le Prix Harmonie Mutuelle (groupe VYV) de la santé numérique décerné en partenariat avec le Fonds Actions Addictions

Ce prix a pour but de récompenser un projet participatif utilisant les réseaux sociaux, les applications ou les nouvelles technologies. Il a été remis à Françoise Gaudel, tabacologue et présidente de l’association Je ne fume plus ! qui a reçu le prix, pour la mise en place de la communauté Facebook du même nom.Ce groupe a pour enjeux d’accompagner au sevrage tabagique par la mise en place d’un espace de parole, de suivi, de sensibilisation et d’entraide. Ce prix a été remis par Stéphane Junique, président d’Harmonie Mutuelle, Michel Reynaud, président du Fonds Actions Addictions et Jean-François Lemoine, vice-président du directoire de la Fondation de l’Avenir.

Le Prix Jean Bayle-Lespitau, AFCM

Ce prix récompense l’une des dix équipes les plus soutenues au cours des dix dernières années par la Fondation de l’Avenir. Il a été remis au Pr. Michel Canis, professeur des universités-praticien hospitalier, chirurgien gynécologue au CHU de Clermont-Ferrand (Auvergne, Rhône-Alpes). Ce sont ces travaux autour de la recherche et la validation d’anomalies d’expression génétiques dans l’endomètre de patientes porteuses d’endométriose qui sont couronnées par le  Prix Jean-Bayle Lespitau. Ce prix a été remis au lauréat par Christian Guicheteau, président honoraire de l’AFCM (Association Française de Cautionnement Mutuel), Dr. Henri Cohen, membre du conseil scientifique de la Fondation de l’Avenir et Thomas Godard, vice-président du directoire de la Fondation de l’Avenir.

Le Prix AESIO de la robotique et du numérique médico-chirurgical,

Ce prix a été remis au Pr. Jean-Christophe Bernhard, professeur des universités-praticien hospitalier, chirurgien urologue du CHU de Bordeaux (Nouvelle Aquitaine), pour ses travaux sur la Chirurgie Rénale Conservatrice robotique, guidée par l’image et assistée par Modélisation 3D. Ce prix a été remis par Maurice Ronat, président du groupe AESIO, d’Emmanuel Roux, directeur général du groupe AESIO et de Rémi Bouvier, trésorier de la Fondation de l’Avenir.

Le Prix MFP des donateurs

Le lauréat de ce prix est désigné par les donateurs de la Fondation de l’Avenir parmi six projets de grande qualité. C’est le Pr. Jean-Marc Tadié, médecin réanimateur au CHU de Rennes (Bretagne) qui a reçu ce prix pour ses travaux sur la réduction des complications infectieuses et leur mortalité en chirurgie cardiaque. Il a été remis par Serge Brichet, président de la MFP (Mutualité  Fonction Publique),  Dr. Philippe Girard, secrétaire général du conseil scientifique de la Fondation de l’Avenir et Maryline Contreras, secrétaire générale de la Fondation de l’Avenir.

« Cette cérémonie des Trophées de la Fondation de l’Avenir, c’est avant tout l’histoire de femmes et d’hommes passionnés (chercheurs, donnateurs et partenaires), qui ont compris qu’ensemble,  il est possible de faire avancer la médecine » a conclu Etienne Caniard, président du Conseil de Surveillance de la Fondation de l’Avenir. Un discours à la hauteur de ses 32 années d’engagement.