La chirurgie du cerveau

quel avenir pour la chirurgie du cerveau ?

Chirurgie du cerveau : les voies de recherche pour le futur.

Professeur Jean Régis, chef du service de neurochirurgie fonctionnelle et
stéréotaxique de l’hôpital de la Timone, lors du 9e Congrès de la Fondation de l’Avenir :

« Le cerveau est un organe d’environ 1,4 kg rempli de cellules, de graisse, de protéines et de vaisseaux. Cet amas de cellules réalise des choses extraordinaires. Il fait que nous sommes humains, que nous avons une conscience, que nous avons de la mémoire, que nous pensons ou que nous pouvons effectuer des mouvements. Tout cela est protégé par le crâne et par une barrière hémato-méningée. Lorsque le système dysfonctionne, il est très difficile de guérir cet organe qui est certainement le plus complexe de notre organisme. S’il existe un domaine dans lequel notre ignorance est grande, c’est bien celui de la connaissance du fonctionnement du cerveau. »

La localisation des fonctions du cerveau – motricité, parole, messages visuels, etc. – a représenté un véritable progrès. Pour autant, il reste énormément de fonctions et d’activités cérébrales que nous ne localisons pas. De quelle nature sont les progrès de la spatialisation ? Pourquoi est-ce important de savoir localiser les fonctions du cerveau ? Pourquoi ignorons-nous encore la localisation d’un grand nombre de fonctions ?

 

Retrouvez des éléments de réponses à toutes ces questions dans les actes de la première table ronde du congrès dédié à l’avenir de la chirurgie du cerveau :

(Egalement téléchargeable ici).

 

EN VIDEO :

  • Résumé de la première table ronde du congrès 2015 dédiée à la chirurgie du cerveau :
  • Interview du professeur Jean Régis :