Cancer de la prostate : évaluation d’un nouveau biomarqueur d’imagerie

Thématiques asociées à ce projet :

Évaluation d'un nouveau biomarqueur d'imagerie du cancers de la prostates sur des patients ayant fait une rechute et dont les tumeurs ne sont pas visibles par les techniques de référence.

Ce projet propose une étude clinique utilisant une nouvelle technique permettant une localisation très précoce des récidives du cancer de la prostate.

C’est une nouvelle forme d’imagerie médicale utilisant la TEP/scanner (Tomographie par émission de Positrons associée à un scanner) et une molécule radioactive (Ga68-PSMA ligand) ciblant une protéine située sur les foyers de récidive.

Cette protéine est appelée PSMA (Prostate-specific Membrane Antigen). Lorsque la récidive en est au stade très précoce (PSA < 2.0 ng/ml) – il est souvent très difficile de localiser le foyer cancéreux (<10%) avec les méthodes standards.

Avec la nouvelle technologie, baptisée Ga68-PSMA ligand TEP/TDM, le taux de détection est de 70% pour les récidives très précoces.

Une fois que le foyer a été localisé, une intervention ciblée peut éventuellement être effectuée afin d’accroître les chances de survie du patient.

Il travaille sur ce projet
Soutenir
la recherche

Grâce à vos dons, les projets continuent à ouvrir de nouveaux espoirs.

FAIRE UN DON