influance de la pression du péritoine dans la chirugie coelioscopique

Thématiques asociées à ce projet :

Comparaison de l’impact de différentes pressions intra péritonéales (8mmHg versus 12mmHg) et de différent CO2 (CO2 froid et sec versus CO2 chaud et humidifié) sur l’environnement péritonéal : Une étude prospective randomisée.

Pour la chirurgie coelioscopique, on utilise une pression intrapéritonéale de 12 à 15 mmHg pour maintenir le pneumopéritoine. Cependant nos études précédentes suggèrent qu’une pression basse (8 mmHg) pourrait être meilleure qu’une pression plus élevée (12 mmHg) et permettrait de minimiser les effets délétères sur le péritoine d’un pneumopéritoine au CO2. De plus le CO2 froid et sec utilisée aujourd’hui en clinique pourrait avoir des effets négatifs sur l’environnement péritonéal chirurgical. Dans le but d’améliorer encore les résultats de la chirurgie coelioscopique, il faut étudier les effets de la pression intrapéritonéale, du réchauffement et de l’humidification du CO2 sur l’environnement péritonéal et l’évolution post opératoire des patientes.

Le soutien à ce projet a débuté en :
Il travaille sur ce projet
Soutenir
la recherche

Grâce à vos dons, les projets continuent à ouvrir de nouveaux espoirs.

FAIRE UN DON