Troubles de la conscience sévères post coma: effets de la stimulation cerebrale profonde

Thématiques asociées à ce projet :

Etude des comportements conscients sous Neurodégénérative profonde à basse fréquence lors de trouble de la conscience chronique et sévère post coma

A la suite d’un coma grave, le plus souvent après traumatisme crânien, certains patients se stabilisent, mais restent inconscients. Dans cette situation complexe, leur état est considéré comme « végétatif » s’ils n’ont apparemment pas de contact relationnel, et si quelques contacts relationnels sont établis, il s’agit alors d’un état dit « pauci relationnel ». Le professeur Jean-Jacques Lemaire (Clermont-Ferrand) tente de recourir à la Neurodégénérative profonde à basse fréquence pour favoriser la réapparition de comportements dits conscients chez ces malades lourdement handicapés.

Le soutien à ce projet a débuté en :
Il travaille sur ce projet
Soutenir
la recherche

Grâce à vos dons, les projets continuent à ouvrir de nouveaux espoirs.

FAIRE UN DON