Valve cardiaque : Ingénierie tissulaire de valves cardiaques biologiques

Thématiques asociées à ce projet :

Création d'une valve cardiaque biologique par recolonisation in vivo d'une matrice extracellulaire xénogénique à l'aide de cellules souches autologues

Lorsque les valves cardiaques ne fonctionnent plus, elles peuvent actuellement être remplacées par des valves mécaniques qui obligent le patient à prendre un traitement anticoagulant à vie ou par des valves d’origine biologique qui peuvent dégénérer à terme. Le professeur André Vincentelli (Lille) tente de mettre au point, grâce à des méthodes d’ingénierie tissulaire, des valves à partir d’une matrice cellulaire qu’il colonise avec des cellules souches prélevées sur le patient.

Le soutien à ce projet a débuté en :
Il travaille sur ce projet
Soutenir
la recherche

Grâce à vos dons, les projets continuent à ouvrir de nouveaux espoirs.

FAIRE UN DON