Fondation de l'Avenir

La Fondation de l’Avenir lance le premier Baromètre Recherche Médicale en France

15.10.2020

De gauche à droite : Thierry BEAUDET, président du conseil de surveillance de la Fondation de l’Avenir, Frédéric KLETZ, Enseignant-chercheur, responsable des recherches en management en santé MinesParisTech, Odile PEIXOTO, Directrice BVA Santé et Dominique LETOURNEAU, président du directoire de la Fondation de l’Avenir.

La Fondation de l’Avenir a présenté hier son premier Baromètre Recherche Médicale lors d’une webconférence de presse. Ce Baromètre vise à évaluer les connaissances et les attentes des premiers bénéficiaires de cette Recherche Médicale : le grand public et les médecins. Cette étude permet de disposer d’un état des lieux de la connaissance de la recherche médicale en France, de définir les attentes de la population en matière de priorités pour la recherche médicale française et de porter la voix de la Fondation.

>>> Découvrez les résultats en cliquant ici <<<

La recherche médicale en France est un secteur en perpétuel mouvement et très nébuleux. Les lois se succèdent sans écho particulier auprès du sens commun et à ce jour, il n’existe pas d’outils de mesures réelles et concrètes alors que la santé représente un sujet central dans la place publique et qu’elle concerne chacun d’entre nous.
La Fondation de l’Avenir réalise ainsi le Baromètre Recherche Médicale, premier baromètre en la matière en France, en s’appuyant sur deux supports : un état des lieux sur la recherche médicale en France et une enquête par sondage auprès de la population générale et des médecins sur cette même thématique. Pour cela elle s’est associée à l’institut d’études BVA (pour la partie enquête population générale/médecins) ainsi qu’à l’école des Mines ParisTech (pour la partie état des lieux) afin de construire ce Baromètre.

L’ambition est de dessiner un portrait exhaustif à un instant donné de la recherche médicale en France, à la fois en identifiant les acteurs et les structures concernés (via l’état des lieux), et à la fois en caractérisant l’appréhension du grand public et les attentes des médecins vis-à-vis de la recherche médicale (via le sondage BVA). Ces deux travaux ainsi mis en perspective l’un avec l’autre, nous ont aidé à mieux définir l’aspect multidimensionnel que représente la recherche médicale en France en 2020, avec comme principaux atouts et spécificités, la grande force des CHU organisés en unités mixtes de recherches, qui se regroupent sur le territoire, mais aussi l’existence des instituts mutualistes, des fondations et associations (avec l’apparition grandissante des associations de patients) ainsi que l’investissement du secteur privé.

Les résultats étaient prêts à être restitués début mars. Pourtant, afin de ne pas interférer avec l’actualité dominante liée au virus Covid-19, la Fondation de l’Avenir a préféré retarder la sortie du Baromètre Recherche Médicale. L’échantillon de la population a ainsi été de nouveau interrogé début septembre pour apporter une nouvelle perspective à ce Baromètre inédit en France.

Quelques chiffres clés :
> La France est-elle un pays de la recherche médicale ? : oui pour 82% des Français vs. 72% pour les médecins
> L’accès aux résultats des essais cliniques a-t-elle son importance ? : oui pour 87% des Français alors que les médecins sont plus partagés sur ce point à 72%)
> L’optimisme est-il au rendez-vous lorsqu’on parle de l’avenir de la recherche ? : 73% des Français sont d’accord vs. 61% des médecins
> Est-ce que la prise en compte de l’avis des patients et l’entourage représente un facteur d’amélioration de la recherche médicale ? : 90% des Français sont d’accord vs. 62% des médecins

Ces dimensions, entre autres, sont tout autant d’aspects abordés au cœur du Baromètre Recherche Médicale afin de mieux en dessiner les contours et prendre ainsi le temps de la réflexion sur des questions sociétales fortes aux enjeux conséquents.

>>> Découvrez les résultats en cliquant ici <<<