Fondation de l'Avenir Partenariats Recherche et innovation en santé

La Masfip et la Fondation de l’Avenir : un fonds de soutien ambitieux pour l’oncogénétique

17.09.2015
Légende de la photo : Soutenu par le fonds de soutien pour ses travaux sur une cartographie des nerfs de la zone pelvienne chez la femme, le Dr. Balaya était présent lors de l'assemblée générale de la Masfip les 15 & 16 septembre 2015.

La Masfip, mutuelle d’action sociale des administrations des finances publiques, de la recherche et de l'industrie, a créé avec la Fondation de l’Avenir un fonds de soutien pour l’accompagnement et la recherche des cancers féminins d'origine génétique.

A travers ce projet commun, la Masfip et la Fondation de l’Avenir entendent contribuer à l’avancée et à la structuration des travaux sur l’oncogénétique et à ses thématiques endogènes et transverses, par le biais de colloque, publications et études universitaires.
Outre le soutien aux programmes de recherche, les prochaines étapes de ce partenariat verront le lancement d’une revue de littérature sur le cancer féminin et l’oncogénétique, ainsi qu’une enquête à destination du grand public afin de cerner les connaissances et attentes sur cette discipline nouvelle.

 
Au-delà d’une réponse strictement médicale, il semble également pertinent de s’intéresser à l’impact psychologique d’une prédisposition génétique. L’oncogénétique pose à la fois une question morale et sociale, ce qui a favorisé la création d’un groupe de réflexion spécifique au sein du fonds de soutien Masfip. Il associera un généticien, un oncologue, un généraliste, un économiste de la santé et un philosophe.

 
En savoir plus sur l’oncogénétique : Près de 5 % des cancers diagnostiqués en France sont liés à la présence d’altérations génétiques. L’oncogénétique est une discipline jeune qui s’est développée avec son inscription dans les trois Plans cancer. Elle vise à identifier sur le plan personnel et familial des situations de prédisposition héréditaire au développement de pathologies cancéreuses. L’oncogénétique permet de proposer une surveillance adaptée et des solutions de prévention.

Légende de la photo : Soutenu par le fonds de soutien pour ses travaux sur une cartographie des nerfs de la zone pelvienne chez la femme, le Dr. Balaya était présent lors de l’assemblée générale de la Masfip les 15 & 16 septembre 2015.