Fondation de l'Avenir

Journée Mondiale contre le cancer : quelle place pour la génétique ?

07.02.2019
Cancer & génétique

Dans certaines familles, plusieurs personnes sont touchées par le cancer sur plusieurs générations et à des âges jeunes. On sait aujourd’hui que ces histoires familiales peuvent être liées à l’existence d’une prédisposition génétique sous-jacente. A l'occasion de la journée mondiale contre le cancer du 4 février dernier, la Fondation de l'Avenir vous propose un focus sur les cancers liés à la génétique.

[Cancer & génétique] – Le cancer est un terme générique qui désigne un ensemble de pathologies aux évolutions et aux caractéristiques très différentes. Elles ont pourtant un point commun : la prolifération incontrôlée de cellules donnant naissance à des tumeurs. A un stade avancé de la maladie, la maladie échappe à tout contrôle et devient systémique ;  on parle alors de phase métastatique.

En France, 1 000 nouveaux cas de cancers sont déclarés chaque jour. Au moins 5% de ces cancers sont liés à un risque héréditaire, ce qui veut dire que, chaque jour, 50 personnes en France ont un cancer relevant d’un risque héréditaire. Près d’une centaine de gènes de prédisposition ont été identifiés à ce jour. Les altérations de ces gènes augmentent le risque de développer certains cancers. Toute localisation tumorale (sein, côlon, rein, ovaires, peau…) est potentiellement concernée par l’ensemble de ces gènes.

voir la liste des cancers héréditaires (source INCA) 

CANCER + ÉTUDE GÉNÉTIQUE = ONCOGÉNÉTIQUE

L’oncogénétique est une spécialité qui étudie les prédispositions génétiques au cancer.  Elle permet de mieux préciser la probabilité de survenue d’une maladie tumorale au cours de votre vie. En aucun cas la présence d’un facteur de risque génétique ne suffit pas à prédire votre avenir ni celui de vos proches, dans la mesure où s’inscrit comme un facteur de risque parmi d’autres.

Discipline jeune (premières consultations ont été mises en place en France en 1988), l’oncogénétique  évolue rapidement. Grâce aux travaux de recherche réalisés ces dernières années et aux formidables progrès de la technologie, en particulier l’arrivée du séquençage très haut débit de l’ADN, il est aujourd’hui possible d’analyser un grand nombre de gènes pour caractériser d’éventuelles altérations héréditaires.

Les principales équipes françaises de génétique sont très actives en oncogénétique sur la scène internationale et participent à de nombreux projets de recherche collaboratifs ( comme en témoigne les essais phares TUMOSPEC, COVAR, GEMO, GENEPSO).

LE FONDS AVENIR MASFIP AU SERVICE DE LA RECHERCHE

Pour soutenir cette dynamique, la Fondation de l’Avenir et la MASFIP se sont associées pour créer le Fonds Avenir MASFIP (2014), fonds dédié à la recherche et à l’information sur les pathologies cancéreuses à caractère familial. Il a pour ambition de soutenir des initiatives innovantes dans toutes les dimensions de l’oncogénétique, qu’elles soient sociales, médicales ou éthiques.

A ce titre le Fonds Avenir MASFIP a apporté son soutien à des recherches :
1- En sciences humaines :
cancer et famille (Pr Lasset) , étude juridique (Mme Rial-Sebbag) et dispositif d’information (Pr Bignon)
2- En biomédicale : cartographie du système nerveux pelvien (Dr Balaya), traceur  fluorescent dans la technique du ganglion sentinelle (Dr Ngo).

Au-delà des projets soutenus, c’est également un groupe de réflexion a aussi été constitué pour débattre des questions éthiques relatives à l’utilisation de la génétique. Demain, c’est également un site d’information grand public qui verra le jour – www.oncogenetique.fr (mars 2019) – pour rendre accessible les informations aux  familles concernées .

> En savoir plus sur le Fonds Avenir MASFIP : cliquez ici

Si de nombreux gènes de prédisposition au cancer ont déjà été identifiés par les chercheurs, il reste encore beaucoup à découvrir pour améliorer les connaissances et la prise en charge des familles concernées. La recherche compte sur vous !

génétique génétique génétique génétique