Partenariats Soutenez le progrès médical

La Fondation de l’Avenir et la Mutualité Française se joignent à l’Académie Nationale de Chirurgie et à la Chaîne de l’Espoir pour aider civils et soignants français et ukrainiens

31.03.2022

Des blessés de guerre aux malades chroniques privés de soins, des professionnels de santé entièrement mobilisés dans leur pays en guerre ou déplacés à la frontière pour opérer avec plus de sécurité, la situation politique internationale a fait émerger des besoins immenses, et qui le resteront pendant de longs mois. La Fondation de l’Avenir, en tant que fondation reconnue d’utilité publique dédiée au progrès médical pour tous, a décidé d’étendre son périmètre d’action. Avec la Mutualité Française, elle s’engage jusqu’à la fin de l’année auprès de l’Académie Nationale de Chirurgie et la Chaîne de l’Espoir pour agir sur le terrain et anticiper collectivement les conséquences de cette nouvelle crise internationale.

Une succession de crises qui nécessite la mobilisation collective

Depuis 35 ans, la Fondation de l’Avenir apporte un soutien aux chirurgiens, médecins et soignants partout en France, à l’hôpital public comme dans les établissements privés non lucratifs, afin de favoriser les innovations au chevet des malades. « Après la pandémie qui a profondément bouleversé les prises en charge, les détections précoces, le suivi des traitements et les projets de recherche, en France comme ailleurs, le conflit déclaré il y a un mois sur le sol européen entraîne une nouvelle crise à affronter », regrette Marion LELOUVIER, présidente du directoire. Cette crise aura des conséquences pour les Français, notamment celles et ceux qui se portent volontaires pour accueillir ou apporter une aide aux populations ukrainiennes traumatisées et déplacées. Cette crise aura des conséquences pour le système de santé français qui, malgré toutes les difficultés éprouvées depuis plus de deux ans, s’ouvre à de nouveaux réfugiés, essentiellement des enfants, des femmes et des personnes âgées.

Soutien à la chirurgie, à la médecine interventionnelle et aux maladies chroniques

Sur ses fondements, la Fondation de l’Avenir transforme son action humaniste pour développer un soutien de crise inédit. Elle consacrera une enveloppe représentant entre 10% et 20% du budget habituellement consacré au soutien à la recherche médicale dans des projets annuels, pour développer des partenariats, d’une part, avec des établissements accueillant des réfugiés ou apportant un accompagnement aux familles touchées et, d’autre part, avec des institutions expertes en matière d’urgence humanitaire.
Avec la Mutualité Française, qui l’a créée et s’investit à ses côtés, la Fondation de l’Avenir s’engage avec ses partenaires pour adapter la chirurgie et la médecine interventionnelle, développer la formation d’urgence et renforcer les établissements et équipes qui permettent ces prises en charge.

A ce titre, le partenariat de 10 ans avec l’Académie Nationale de Chirurgie a permis à la Fondation de l’Avenir d’identifier rapidement un certain nombre de besoins. Un partenariat est noué, dès avril et jusqu’à décembre 2022 avec la Chaîne de l’Espoir, ONG internationale fondée par le Pr Alain DELOCHE, vouée à donner à chacun les mêmes chances de survie et de développement partout dans le monde.

La Fondation de l’Avenir contribuera à la création d’un centre de formation à la médecine de guerre proche de la frontière ukrainienne. L’objectif est de déployer une douzaine de formations courtes à des secouristes, infirmiers, médecins, chirurgiens et aussi des civils s’engageant en auxiliaires médicaux, pour permettre des interventions rapides et efficaces, adaptées au terrain de guerre. Ce déploiement repose sur l’expérience vécue en Syrie, depuis 2012, qui « a fait progresser la médecine ambulatoire », comme l’a rappelé le Pr Raphaël PITTI, médecin, anesthésiste réanimateur, ancien médecin militaire, spécialiste en médecine de guerre, le 30 mars, devant l’Académie nationale de chirurgie, l’Académie de médecine, la Mutualité Française et la Fondation de l’Avenir.

D’autres actions à venir pour l’accès aux soins, l’isolement des personnes âgées et la santé mentale

Les fondations abritées par la Fondation de l’Avenir souhaitent apporter également une contribution utile à court ou plus long terme aux Français engagés et aux populations qui souffrent. Elles investiguent les besoins de continuité de soins, les impacts médico-économiques pour le système de santé français, l’accueil particulier des personnes âgées.

La Fondation Ecouter Voir, sous égide de la Fondation de l’Avenir, a déjà financé l’envoi de trois camions et lance une collecte dans l’ensemble de ses points de vente d’optique et audition et sur ses réseaux sociaux, afin de pouvoir continuer à acheminer des biens de première nécessité à la population ukrainienne en grande vulnérabilité.

Cliquer ici pour participer à ces envois en effectuant un don à la Fondation Ecouter Voir.

La Fondation de l’Avenir travaille également aux problématiques soulevées en santé mentale, pour les personnes vulnérables ou celles qui pourraient subir les conséquences de cette crise. L’ensemble de ces actions sera concerté avec ses homologues, dans le cadre du Centre français des fonds et fondations, ainsi que de la coalition pour une « Europe de la santé » qu’elle a rejointe récemment.

Consulter ici l’intégralité des actions sur le portail européen des fonds, fondations et ONG.