Recherche et innovation en santé

Stimulation cardiaque : OFI, partenaire de la Fondation, à la rencontre de l’équipe du professeur Boudjemline

10.09.2015

Grace au soutien d’OFI (société de gestion d’actifs financiers, dont le fonds Avenir Partage ISR) et de la Fondation de l’Avenir, le professeur Younes Boudjemline développe un implant artificiel pour pallier à une défaillance cardiaque relativement fréquente chez les nouveaux nés (1%), l’absence de ventricule droit. Il va pouvoir créer un modèle animal pour évaluer différents prototypes.

Chirurgien, chercheur, enseignant, le Professeur Younes Boudjemline est un marathonien infatigable. Il passe d’un hôpital à l’autre, de Paris à Londres, pour soigner des enfants comme des adultes atteints de malformations cardiaques congénitales.

Tout n’est qu’affaire de tuyauterie, se plait il à rappeler ! Une plomberie de poly-technicien certainement, tant les contraintes mécaniques et biologiques qu’impose une réparation du cœur nécessitent de solides connaissances en médecine et en physique.

Le professeur a réservé son après-midi à la Fondation de l’Avenir et à OFI, partenaire passionné de ce programme, pour présenter ses avancées là où prennent forme ses idées d’innovations : le centre de l’INRA à Jouy en Josas. Le bâtiment recouvre un véritable centre de développement chirurgical où sont testées les techniques les plus en pointes de chirurgies vasculaires. De la valve cardiaque au cœur artificiel, ce plateau de haute technologie permet d’évaluer les dispositifs médicaux les plus avancés pour améliorer leur durée de vie dans l’organisme et remplacer des organes défaillants.

Le Pr Boudjemline veut à terme pouvoir offrir aux enfants malades une croissance normale et surtout moins d’interventions traumatisantes.

Légende de la photo (de gauche à droite) :

Chantal Kang (présidente de XP-MED), Pr Younes Boudjemline, Sophie Fiszman (directeur général adjoint d’OFI), Alex Laurent (directeur du Centre de Recherche en Imagerie Interventionnelle, créé par l’AP-HP et l’INRA), Marc Thillays (responsable recherche médicale, Fondation de l’Avenir).

Le professeur Boudjemline a bénéficié en 2013 d’une dotation financière grâce aux Journées de l’Avenir. Avec cette manifestation, depuis neuf ans, la Fondation de l’Avenir etla Ligue Nationale de Basket sensibilisent le public et soutiennent la recherche sur les pathologies cardiaques. Le nom de l’équipe de recherche accompagnée pour l’année 2015 sera dévoilé le 27 octobre à l’occasion de la remise d’un chèque de plus de 15 000€, à Strasbourg.

Pour en savoir plus sur les travaux du professeur, cliquez ici.

Cliquez ici pour consulter en ligne la plaquette explicative sur le fonds Avenir Partage ISR.