Non classé

Bravo aux lauréats des 2ème Prix de la Fondation Solimut Mutuelle de France

02.09.2021
Fondation Solimut Mutelle de France

La Fondation Solimut a décidé de remettre quatre prix de 7 500 € à ses nouveaux lauréats ainsi qu’un prix spécial coup de cœur du jury d’un montant de 6 000 €. Le dénominateur commun des projets de ces associations : favoriser la continuité d’accès aux soins et réduire les inégalités de santé. Si ces prix récompensent des initiatives innovantes, ils poursuivent également un partenariat structurant entre les associations et l’écosystème de la Fondation Solimut Mutuelle de France.

Prix coup de coeur du jury :
Le projet intitulé « Les déambulations de Toursky les Journées Folles », porté par l’association Lou Blaï Art. Le projet s’est créé en se fixant comme objectifs le développement et la promotion de l’art et de la culture comme facteurs de liens sociaux et outils privilégiés de lutte contre l’exclusion. Au programme de ces déambulations des moments d’échanges entre personnes qui ont traversé des moments difficiles dans leur vie et des artistes.

Les quatre lauréats sont :
 IMAJE Santé pour son action « Renforcement de l’accompagnement des étudiants face à la pandémie » avec la mise en place d’une écoute psychologique.  L’accent a été mis sur la possibilité pour les jeunes de rencontrer un psychologue dans un cadre qui ne soit pas strictement thérapeutique : relation d’aide, entretiens avec ou sans rendez-vous, activités de conseils, rendez-vous ponctuels (ne s’inscrivant pas dans un suivi).

– Association des Diabétiques d’Aix – Pays de Provence pour le projet « Accompagnement de l’entourage des personnes atteintes de diabète pour une meilleure qualité de vie commune. » pour mieux aider le patient atteint de diabète à être acteur de sa maladie et à améliorer sa qualité de vie.

– CARCOP pour le projet « Consultation d’Aide à la Reconnaissance des Cancers d’Origine Professionnelle ». Cette Consultation a été pensée suite au « parcours du combattant » que constitue la reconnaissance des maladies professionnelles. C’est encore plus vrai pour les cancers d’origine professionnelle, dont la survenue est différée de parfois plusieurs années après l’exposition.

– Traces de vie pour leur action « Toute vie mérite un livre ».
Rencontre avec une biographe qui après dix heures d’entretiens et d’enregistrements écrit un livre pour la personne en fin de vie. La personne choisit le titre, et son nom apparait sur la couverture. Une impression à dix exemplaires se fera à l’issue.

La cérémonie de remise officielle aura lieu d’ici la fin de l’année.

Redécouvrez la 1ère édition en cliquant ici.