Fondation de l'Avenir Partenariats Recherche et innovation en santé

Les Prix Avenir Recherche Innovation : recherche et innovation en mutualité

30.06.2022

Les Prix Avenir Recherche Innovation, dit les PARI, récompensent les initiatives de recherche et d’innovation au bénéfice des patients au sein des établissements
hospitaliers et médico-sociaux mutualistes, sur tout le territoire. La 1ère édition avait
eu lieu en janvier 2019. Au cours de cette 2ème journée, 22 établissements mutualistes
sont primés dans 8 régions par la Fondation de l’Avenir et la Mutualité Française.

Logo PARI-avec soutien FDA et Mutualité Française

Encourager la recherche, c’est soutenir des thématiques mais aussi encourager des dynamiques culturelles du terrain. C’est le PARI tenté par la Mutualité Française et la Fondation de l’Avenir : rendre compte au niveau national des avancées en termes de recherche et d’innovation des territoires, à travers la mise en place du Prix Avenir Recherche Innovation. Ces prix, ouverts à toutes les structures mutualistes, récompensent aujourd’hui un projet abouti ou exploratoire emblématique par établissement participant. Au total, ce sont 22 prix sont remis ce 30 juin 2022.

 

PARI, LABORATOIRE D’INNOVATION

Chaque année, de nombreuses initiatives de recherche au bénéfice des patients émergent sur le territoire. Fautes de résonances, elles ne bénéficient pas des relais nécessaires pour s’affirmer ou se disséminer dans d’autres établissements. En donnant une visibilité nationale via un prix dédié, la Fondation de l’Avenir et la Mutualité Française souhaitent partager un canal de solutions et/ou d’inspirations aux problématiques similaires rencontrées dans chacune des structures au quotidien. L’idée du PARI est de proposer aux pouvoirs publics un laboratoire d’innovation au bénéfice des patients.

Pour rendre compte de sa singularité, chaque établissement participant désigne au sein de ses équipes un projet de recherche. Ce projet doit concerner une activité innovante de soins qui relève d’un acte technique, d’un processus d’organisation, d’un mode de prise en charge ou d’un procédé visant à favoriser la diffusion d’une connaissance au sein du réseau. Le projet peut être à l’initiative d’un médecin, d’un infirmier ou de tout autre professionnel impliqué dans le circuit de soins.

Téléchargez ici le communiqué de presse.

Découvrez l’ensemble des 22 projets récompensés :

LAUREATS EN REGION AUVERGNE-RHONE-ALPES
• Mise en place et apport du Score NEWS2 (score d’alerte précoce) automatisé en gériatrie pour la prise en charge des patients par le personnel infirmier.
A La Clinique Mutualiste Chirurgicale de Saint-Etienne – AÉSIO Santé
Les scores d’alerte précoces, initialement utilisés dans un contexte de médecine d’urgence, permettent de déterminer le degré de gravité de l’état clinique d’un patient afin d’adapter et d’améliorer sa prise en charge. En collaboration avec l’Ecole nationale supérieure des Mines de Saint Etienne, une version automatisée du score, via les données saisies dans le dossier patient par les soignants, a été développée et mise en place dans le service gériatrie de la clinique. Un suivi et des études permettront de confirmer l’intérêt d’un déploiement plus large.

• « Voir un mouvement, c’est presque le faire » : Utilisation d’une nouvelle technologie de rééducation basée sur la thérapie miroir pour les personnes présentant un handicap.
A la résidence mutualiste ALPHA de Champdieu – AÉSIO Santé
Le dispositif innovant, à travers une technologie de rééducation intensive, génère une illusion visuelle qui remplace l’image du bras paralysé par une image positive du mouvement créée à partir du bras valide. Les bénéfices permettent de gagner en motricité et en qualité de mouvement mais aussi de diminuer la douleur. En 2021, 25 résidents ont bénéficié du dispositif ; en 2022, l’équipe paramédicale s’attache à mesurer les impacts sur l’indépendance des personnes au quotidien.

• La géolocalisation comme alternative de sécurité en unité de vie protégée
A la Cité des Ainés de Saint Etienne – AÉSIO Santé
Le projet propose une alternative de sécurité aux résidents atteints de la maladie d’Alzheimer ou de symptômes de démences en unité de vie protégée en EHPAD. Une technologie de géolocalisation est mise en place au service des résidents pour leur permettre de déambuler plus librement et « sans risque » en dehors de leur unité de vie.

LAUREAT EN REGION BOURGOGNE
• « Insertion sociale et professionnelle pour les jeunes et jeunes adultes en situation de handicap : une nouvelle dynamique inclusive »
Par la Mutualité Française Saône et Loire
Il s’agit d’une démarche d’accompagnement individuel à destination de jeunes adultes en situation de handicap lors de l’entrée dans le monde professionnel pour favoriser le pouvoir d’agir du jeune et son autodétermination. Le dispositif s’appuie sur une équipe pluridisciplinaire, avec une large ouverture vers l’extérieur en impliquant les entreprises notamment, et insiste sur la prise en charge globale incluant les dimensions éducatives mais aussi sociales, sanitaires et professionnelles.

LAUREATS EN REGION BRETAGNE
• « La ronronthérapie en addictologie » : la relation au chat comme soin auprès de femmes dépendantes
Au SSRA Kerdudo à Guidel – MBSS Vyv3
Dans l’établissement de Soins de Suite et de Réadaptation, au-delà des traditionnels supports utilisés en soin, la présence de Pablo le chat permet de développer des compétences psychosociales essentielles pour aider les patientes du service addictologie à se rétablir.
La présence d’un chat permet de se détendre, d’exprimer ses émotions, partager mais aussi de responsabiliser, de devoir organiser et prendre en compte les besoins et le bien-être de l’animal.

• LifeCompanion, une aide à la communication pour des personnes en situation de handicap
Au CMRRF Kerpape de Ploemeur – VYV 3 Bretagne
LifeCompanion est un assistant numérique sur-mesure, gratuit et open-source, pour l’aide à la communication et l’accès informatique à destination d’un public en situation de handicap. Très personnalisable et adaptable, avec sa synthèse vocale intégré, il peut être utilisé comme aide à la communication ou pour faciliter l’accès à l’informatique (déplacement de la souris, clavier virtuel…)

LAUREATS EN REGION CENTRE VAL DE LOIRE
• La joie, moteur de l’accompagnement dans le soin
A l’EHPAD La Charmée de Châteauroux – VYV3 Centre Val de Loire
En lien avec la bientraitance et la qualité de vie au travail, 5 soignants ont suivi la formation NEZTOILE. Cette formation se base sur la pleine conscience et la joie profonde. Elle aboutit à la création de 5 « personnages de joie ». Costumés et maquillés, ces personnages interviennent dans les établissements pour pratiquer la médiation artistique ou les soins dans la joie. Les interventions montrent déjà les sourires et l’effet bénéfique immédiat sur le bien-être du résident.

• L’importance des sens en EHPAD
A l’EHPAD La Vasselière de Monts – VYV3 Centre Val de Loire
En institution, les échanges ou pertes d’appareils (lunettes, prothèses auditives et dentaires) sont fréquents. Les conséquences peuvent être lourdes pour les résidents qui se retrouvent privés de leurs sens et dans l’incapacité d’entendre, échanger, voir, manger, se divertir… Le projet, porté depuis 1 an par l’ergothérapeute de La Vasselière, consiste à graver de façon permanente chacun des appareils en l’identifiant à chaque résident. Une évaluation sur le nombre de pertes est en cours pour suivre l’impact de cette action. Cette technique simple et peu couteuse serait intéressante à généraliser.

• Un souffle d’air : Plateforme de répit pour les aidants
A la plateforme de répit Bulles d’r à Chambray les Tours – VYV 3 Centre Val de Loire
Les proches aidants sont estimés à 11 millions en France et ce nombre tend à croître. La plateforme de répit pour les aidants, créée en 2012, développe une offre de répit complète. Elle accompagne plus de 200 aidants chaque année, proches de patient présentant une maladie neuro-évolutive, afin de favoriser leur maintien à domicile. La plateforme souhaite poursuivre la création de nouveaux ateliers de ressourcement, en lien avec les associations locales, s’articulant autour du triptyque Qi Gong, Tai Chi Chuan et Ping-Pong, avec des ateliers aidants-aidés autour de cette pratique.
Le projet vise à évaluer l’impact positif d’ateliers de ressourcement sur la relation aidant et aidé et leur qualité de vie à domicile.

LAUREATS EN REGION ILE DE FRANCE
• Le CeSOA : Une solution hybride entre les soins de ville et l’hôpital pour la prise en charge des maladies rhumatismales
Au CeSOA, Centre de soins ostéoarticulaires ambulatoires de Paris – MGEN Action sanitaire et sociale
Le CeSOA (Centre de Soins Ostéoarticulaires Ambulatoires) offre une solution hybride, en un lieu et un espace-temps, pour la prise en charge des maladies rhumatismales. Une équipe pluridisciplinaire, réunie sur un même site, réalise toutes les consultations et examens nécessaires pour un bilan complet dans une démarche diagnostique, pour l’évaluation et pour l’initiation d’une thérapie pour chaque patient.
Avec une durée de séjour de 2 à 3h, 8 parcours de soin sont proposés aux patients : bilans rhumatisme inflammatoire, pathologie complexe des membres, ostéoporose… L’objectif du centre est de prendre en charge près de 3 600 patients en 2022, qui peuvent être adressés par tous les professionnels de santé.

• « Bien dans son corps, bien dans sa tête : l’importance du bien-être au travail »
A l’ESAT Tech’Air de Villiers le Bel – VYV 3 IDF
Conscients de l’importance du bien-être au travail, cet ESAT a mis en place un parcours innovant pour ses travailleurs en situation de handicap.
1/ L’écoute du matin : chaque matin, les travailleurs échangent quinze minutes avec leurs moniteurs. Ce temps d’écoute permet de détecter l’humeur de chacun via une application dédiée développée en interne.
2/ Un espace prévention santé pour faciliter l’accès aux soins : il s’agit d’un lieu dédié pour réaliser des téléconsultations avec des différents professionnels de santé (audioprothésistes, des ophtalmologistes, des nutritionnistes, des psychologues, des gynécologues, etc.)
3/ Un programme « Bien-être » propose des ateliers beauté animés par des coiffeurs, des esthéticiennes mais aussi des sophrologues, ostéopathes et professeurs de yoga pour travailler sur la détente, le lâcher prise et la confiance en soi.
4/ Le Women’s Care : un accompagnement pour les 35 travailleuses de l’ESAT dans les différentes étapes de leur vie : retour à l’emploi après un congé maternité ou un cancer du sein, adaptation des conditions de travail pendant les périodes de règles (pauses, congés supplémentaires), aide à la parentalité, assistanat en cas de violences conjugales…
Depuis la mise de ce parcours, des résultats sont visibles : mieux-être au travail, baisse de l’absentéisme, performance.

• « Retour à l’humain » : vers une médecine Intégrative
A l’Institut Mutualiste Montsouris (IMM) à Paris – MFPASS
Le service de cardiologie médicale de l’IMM a mis en place des offres de médecines complémentaires pour une prise en charge globale des patients. Cette approche vise à permettre à l’individu de se réapproprier son corps, d’apaiser son esprit et d’ainsi redevenir acteur de sa prise en charge et de son activité. Depuis le début de l’année 2022 sont proposées :
– Des séances de méditation en pleine conscience hebdomadaires
– Des cours de yoga sont proposés aux patients suivis dans le parcours d’insuffisance cardiaque et ceux suivis pour une 2 cardiopathie ischémique.
Ces deux offres s’inscrivent dans la durée et avec une volonté d’extension à l’ensemble de l’établissement. Un groupe de réflexion sur la médecine intégrative à l’IMM, récemment créée, a pour mission de structurer l’offre sur les soins complémentaires déjà pratiqués dans l’établissement : la réflexothérapie, l’hypnose, la réalité virtuelle, etc. et de les rendre visibles et accessibles à tous.

• Microbiote et Trouble du spectre autistique (TSA), un « duo » délétère
A l’IME du Centre de la Gabrielle à Claye-Souilly – MFPASS
Les adolescents et jeunes adultes en situation de troubles du spectre de l’autisme (TSA) associent, à des degrés d’intrication variable, des difficultés pour s’alimenter et des problèmes digestifs : L’objectif novateur de cette recherche est de considérer le mode alimentaire global de ces jeunes afin d’améliorer leur microbiote par conséquent leur qualité de vie et ainsi celle de leurs parents et sécuriser les professionnels.
Des travaux récents ont en effet mis en évidence d’étroites interactions entre l’axe digestif et le cerveau. L’IME du Centre de la Gabrielle a commencé à élaborer des outils partagés entre l’établissement et l’environnement familial afin de créer une prise en charge ciblée et individualisée du jeune et de ses parents, après avoir analysé chaque situation sur des phases d’observations des comportements autour des repas.

LAUREATS EN REGION NOUVELLE AQUITAINE
• Le télé-exercice pour le suivi du patient en situation d’obésité lors du retour à domicile : expérimentation pilote
Au Centre de l’obésité Bernard Descottes à Saint Yrieix la Perche – Mutualité Française Limousine
Ce centre de l’obésité propose un accompagnement du patient après son séjour et lors de ses premières semaines de retour au domicile, pour favoriser un mode de vie actif et une pratique d’activité physique.
Il s’agit de séances de télé-exercice personnalisables, développées en partenariat avec l’UFR STAPS de Limoges et le laboratoire HAVAE.
En moyenne en France, les patients sont suivis sur une durée de 5 ans après leur sortie d’un établissement, avec un constat fréquent de rechute lié à un retour progressif à l’inactivité. Il convient d’élaborer des stratégies et des modalités d’accompagnement du patient lors du retour à domicile afin de réduire la possibilité d’une rechute.

• Conception d’une notice dans le cadre du déploiement de l’évaluation du champ visuel au sol automatisée
A l’Hôpital de jour Baudin de Limoges – Mutualité Française Limousine
L’Évaluation du Champ Visuel au Sol (ECVS) permet de définir le champ visuel de la personne à 1 m et 5 m au sol, puis à 5 m devant la personne. Ces distances correspondent à une tâche de déplacement. Une étude, réalisée au sein de l’établissement, a prouvé l’efficacité de l’ECVS automatisée. Pour les personnes présentant une réduction du champ de vision périphérique, l’outil et la méthodologie permettent d’obtenir des résultats plus fiables.
Le projet est aujourd’hui d’établir une fiche technique – notice à visée de guide d’utilisation, diffusée gratuitement aux nombreux professionnels (instructeurs de locomotion, orthoptistes travaillant auprès de personnes présentant une réduction de champ visuel périphérique) qui sollicitent la structure pour mettre en place cette évaluation innovante et inédite.

LAUREATS EN REGION OCCITANIE
• Une plateforme ludique et connectée pour la rééducation
A la Clinique Mutualiste Jean Léon de La Grande Motte Occitanie – Mutualité Française Grand Sud
La Clinique Mutualiste propose une plateforme connectée et interactive d’aide à la marche, il s’agit d’un tapis roulant facilitant la rééducation. Cet outil au service des patients souffrant d’un handicap moteur des membres inférieurs ou d’une perte d’autonomie, facilite la rééducation en la rendant plus ludique et interactive. Par exemple, elle permet une visite virtuelle de Montpellier ou encore de jouer à des jeux. Le dispositif permet également de réaliser des bilans de l’équilibre.

Qualité de vie des personnes atteintes de troubles cognitifs : la Tovertafel, un dispositif d’accompagnement innovant favorisant le lien social A l’Ehpad La Roselière de Marsillargues – Mutualité Française Grand Sud
Cet Ehpad propose à ces résidents des jeux dématérialisés et projetés dans l’espace. Cette installation innovante rend le jeu accessible à des personnes ayant des niveaux de développement différents.
Ce projet, appelé Tovertafel (mot qui signifie « table magique » en néerlandais) permet d’améliorer la qualité de vie des personnes, en les stimulant cognitivement, physiquement et socialement.
Le résultat ? Des moments positifs grâce à une atmosphère animée et confortable avec des interactions valorisantes avec les autres résidents, proches et soignants.

• « Vis ma vie de résident »
A l’Ehpad Les couleurs du Temps de Montpellier – Mutualité Française Grand Sud
Ce projet consiste en l’organisation de temps de formations de 1h30, 2 fois par an, pour chaque personnel soignant de l’EHPAD.
Ces sessions de formation mettent en situation les professionnels dans l’environnement des résidents (chambre, parties communes). Chaque mise en situation est suivie d’un temps de débriefing, permettant de recueillir les ressentis de chaque personne en présence, de partager des questionnements, et dégager des axes de travail et d’amélioration des pratiques.
L’idée est de poursuivre le déploiement du projet sur les 3 prochaines années. Actuellement en phase 2, ce projet bénéficiera à d’autres SSAMS de Mutualité Française Grand Sud et à l’ensemble du réseau MFGS (6 EHPAD, 2 CAJOU, 6 SSIAD, 1 SSR).

• Sécuriser et faciliter l’accès aux chambres pour les résidents en situation de troubles cognitifs
A l’Ehpad Lou Castellas de Puisserguier – Mutualité Française Grand Sud
L’hétérogénéité des personnes accueillies en Ehpad (l’amplitude de l’âge, le niveau de dépendance ou de bonne santé) complexifie la gestion de la sécurité et de l’accès aux chambres.
Cet Ehpad a fait le choix de ne plus utiliser de clés mais de mettre en place un système « mains libres » pour équiper ses 2 unités en secteur protégé. Un média d’accès, porté par le résident dans une poche, sur le fauteuil roulant, à la ceinture ou au poignet, permet une ouverture des portes immédiate par un simple contact avec la poignée. Les portes restent verrouillées de l’extérieur avec un accès sélectif pour les personnes autorisées mais toujours ouvertes vers l’extérieur, ce qui en fait une garantie de liberté pour le résident.

VYV Form’Autonomie, participation des publics fragiles à un programme de sport adapté
Au Centre Mutualiste de Rééducation Fonctionnelle (CMRF) d’Albi – UMT-Mutualité Terres d’Oc
Au sein du Centre Mutualiste de Rééducation Fonctionnelle (CMRF) à Albi, la Maison Sport-Santé Spécialisée – VYV Form’ Autonomie accompagne les personnes en situations complexes, à un programme de sport adapté.
Via l’accès à un plateau technique de pointe et à l’expertise d’une équipe pluri professionnelle, il s’agit d’un accompagnement pour favoriser le mieux-être et l’état de santé de ces personnes. Le dispositif offre 5 programmes d’activité physique adaptée (APA), accessibles sur prescription médicale.
L’équipe est composée d’éducateurs APA, d’une diététicienne et d’une psychologue. Ce projet a démarré en 2021 avec un souhait de le développer pour ouvrir davantage de créneaux et accueillir les personnes en situation de handicap sensoriel.

• Prolapsus des organes pelviens de la femme : évaluation d’une approche de chirurgie autologue innovante
Institut Mutualiste Montpellierain -Clinique Beau Soleil à Montpellier – AÉSIO Santé
Les prolapsus génitaux sont des pathologies féminines, bénignes mais fréquentes qui correspondent à une descente des différents organes dans le vagin. Leur traitement est d’abord chirurgical, souvent avec une réparation prothétique. L’équipe de la Clinique Beausoleil propose une alternative innovante avec une réparation autologue (sans recours à une prothèse) dont elle souhaite évaluer les résultats en vue d’exporter cette technique à d’autres centres.

LAUREAT EN REGION PAYS DE LA LOIRE
• Développement de l’application mobile SENS : une application 100% accessible pour les jeunes déficients auditifs et visuels et une source d’informations afin d’améliorer leur vie au quotidien et gagner en autonomie
Au Centre Charlotte Blouin d’Angers – VYV 3 Pays de la Loire
Ce centre a développé l’application mobile SENS pour des jeunes déficients sensoriels (visuels ou auditifs) dans l’objectif de développer des ressources d’informations adaptées, pour un projet
8 Lauréats des Prix PARI – Edition 2022 – Par région
d’insertion et dans une projection d’avenir professionnel : « un projet par les usagers pour les usagers ».
Pour cette appli 100% accessible à ce public, afin d’améliorer leur vie au quotidien et leur fait gagner en autonomie, le projet vise à créer de nouvelles rubriques (annuaires, géolocalisation), de nouveaux articles et nouvelles thématiques.