Actualités des campagnes Fondation de l'Avenir

Regards sur la médecine régénératrice

24.05.2017

L'Académie Nationale de Chirurgie et la Fondation de l’Avenir ont consacré leur séance commune à la chirurgie régénératrice, le 10 mai 2017 à Paris. L’occasion de présenter différents travaux de recherche et de réaffirmer les liens forts existants entre la Fondation et le monde chirurgical.

« Quand on regarde toutes disciplines confondues, les essais cliniques de thérapies cellulaires trouvent  très souvent leurs origines dans les travaux des chirurgiens ». C’est par ces mots que le professeur Philippe Menasché, chirurgien cardiaque, a introduit la thématique du jour. La médecine régénératrice consiste à réparer une lésion ou un organe malade en remplaçant les parties endommagées par un nouveau tissu cellulaire créé pour l’occasion. Cette rencontre a été l’occasion d’échanger sur cette modalité thérapeutique à travers la pluridisciplinarité des regards chirurgicaux.

Au programme

  • La séance a été coprésidé par le docteur Dominique Franco, président de l’Académie Nationale de Chirurgie et Dominique Letourneau, président du directoire de la Fondation de l’Avenir. Différents exposés ont éclairé l’auditoire sur les avancées réglementaires, médicales et technologiques.

 

  • Le professeur Jérôme Larghéro, responsable de l’unité fonctionnelle de thérapie cellulaire de l’hôpital Saint-Louis, a présenté l’environnement réglementaire, qualitatif et matériel dans lequel s’inscrit la fabrication de produits de thérapie cellulaire et leur utilisation dans le cadre d’essais cliniques.

 

  • Le docteur Catherine Le Visage, directeur de recherche Inserm à Nantes et présidente du conseil scientifique de la Fondation de l’Avenir, lui a emboîté le pas en présentant la bio-ingénierie en chirurgie maxillo-faciale et dentaire, c’est-à-dire l’utilisation de matériaux biologiques pour réparer voire régénérer les défauts osseux.

 

  • Le professeur François Haab, chirurgien urologue, a exposé le résultat de ses travaux concernant le traitement des incontinences d’effort urinaires de la femme avec l’utilisation des cellules souches, pour régénérer les sphincters.

 

  • L’utilisation des cellules souches issues de la graisse, a quant à elle, été traitée par le professeur Guy Magalon. Chirurgien plasticien et ancien président du conseil scientifique de la Fondation, il a montré toutes les facettes de leur usage notamment dans le traitement de la sclérodermie.

 

  • Enfin, le professeur Hervé Petite, chirurgien orthopédiste, a  exposé la survie des cellules souches dans les matériaux utilisés pour la greffe osseuse en cas de fracture osseuse.

La chirurgie dans l’ADN de la Fondation de l’Avenir.

Depuis sa création en 1987, la Fondation de l’Avenir apporte son soutien aux chercheurs soucieux de faire progresser la science chirurgicale. Fidèle à l’esprit de ses créateurs (les chirurgiens de la clinique de la porte de Choisy), la Fondation de l’Avenir n’a jamais manqué d’audace et a cru très tôt à des projets novateurs tels celui du professeur Menasché. En 2007, c’est avec l’Académie Nationale de Chirurgie et le master 2 « Sciences Chirurgicales » qu’elle crée le Prix des chirurgiens de l’Avenir. Alors que la Fondation fête ses 30 ans cette année, c’est également la 10e édition de ce prix qui sera célébrée en novembre prochain.


Retrouvez l’intégralité de la séance « Chirurgie régénératrice » du 10 mai dernier :

Légende de la photo : professeur Philippe Menasché, Dominique Letourneau